PRESS

Below, you will find articles published about the Frederic Chopin Society Geneva:

« Chopin, tout en nuances québécoises »

“Le pianiste canadien, Charles Richard-Hamelin est en concert à Genève ce soir.

De Chopin à … Chopin. Le passé proche et présent de Charles Richard-Hamelin se dessinent sous l’aile d’un compositeur qui lui vaut les attentions bienveillantes du monde classique… lire article complet.
Tribune de Genève, R.Z., 13 octobre 2016.

« Festiwal Chopinowski »

“Festiwal Chopinowski organizowany przez Société Frédéric Chopin Genève odbył się po raz piętnasty od 4 do 14 października w Genewie. Ten coroczny festiwal powstał w 1997 roku z inicjatywy Aldony Budrewicz-Jacobson. prezesa Towarzystwa i dyrektora Festiwalu… lire article complet.”
Ruch Muzyczny, Nr 23, listopad 2012, Warszawa .

« Le festival Chopin reprend le chemin du beau piano »

“Pour sa quinzième édition, la manifestation ajoute des mots aux notes du grand Frédéric. Nouveauté au festival Chopin cette année verra l’arrivé d’une conférence au milieu des traditionnels concerts et master classes programmés sur dix jours entre le 4 et 14 octobre… lire article complet.”
La Tribune de Genève, Sylvie Bonier, 4 octobre 2012 .

« Chopin, le plus polonais des Polonais »

« Dans le monde entier, le bicentenaire de la naissance de Frédéric François Chopin (1810 – 1849) est l’occasion des fastueuses célébrations. …lire article complet
La Tribune de Genève, Luca Sabbatini, 24 mars 2010 – .

« Recherche désespérément … pianiste suisse aimant Chopin »

« Dans les milieux musicaux de Suisse romande, nul n’ignore l’existence de la Société Chopin de Genève, créé en 1997 pour défendre la musique du célèbre compositeur polonais, mort en 1849. … lire article complet
La Revue Musicale de Suisse Romande” N°62/1 mars 2009, Claudio Poloni.

« Chopin au miroir des nations »

« Festival Chopin est devenue un rendez-vous incontournable de la saison musicale. Du 12 au 18 novembre, le Festival Chopin offre de beaux récitals de piano en hommage au compositeur polonais… lire article complet
La Tribune de Genève, Luca Sabbatini, novembre 2008.

« Chopin est trop souvent mal interprété! »

« Dix ans déjà que la Société Frédéric Chopin de Genève défend la musique du compositeur polonais mort en 1849. Sous la houlette de sa fondatrice et présidente, la pianiste Aldona Budrewicz-Jacobson, l’association milite sans relâche, organisant toute l’année des concerts et surtout, chaque automne, un festival qui présente la fine fleur des interprètes chopiniens …
lire article complet
La Tribune de Genève, Luca Sabbatini, novembre 2007.

« Le Studio Ansermet de la Maison de la Radio n’est pas seulement un écrin idéal pour accueillir la musique de notre temps. Le piano romantique s’y trouve également à son aise. Et le beau piano, il y en aura samedi 11 mars, grâce à la Société Chopin genevoise. En attendant son festival automnal, celle-ci poursuit sa saison en invitant Bruno Rigutto pour un récital »

La Tribune de Genève, Luca Sabbatini, mars 2006

« Le beau piano de Chopin vaut bien un festival »

« Le Festival Chopin, c’est beaucoup de Chopin, et quelques autres noms parfois nettement moins connus. Comme ceux d’Ignacy Feliks Dobrzynski et Romuald Twardowski, qui figurent tous deux au programme du Trio Pomerania, en ouverture de festival… lire article complet.»
La Tribune de Genève, Luca Sabbatini, novembre 2005.

« Chopin rencontre son siècle au fil du piano »

« Pour l’amour de Chopin ». Un credo qui résume l’esprit du festival genevois consacré au compositeur polonais. Pas de grand coup de pub, pas de chichi d’impresario. Rien que des musiciens face au public … lire article complet
La Tribune de Genève, Fabrice Gottraux, novembre 2004.

« Le piano des romantiques réchauffe l’automne au Conservatoire »

« Nocturnes, mazurkas, balllades… Que de formes différentes pour enchanter les auditeurs qui feront le déplacement au Conservatoire de Genève du 14 au 21 novembre! »

« Chaque édition du festival a un autre profil … lire article complet.»

La Tribune de Genève, Fabrice Gottraux, novembre 2004.

« Le Trio Pomerania aime Chopin à la folie »

« Originaires tous trois de Gdansk, capitale de la Pomeranie, Piotr Plawner (violon), Izabella Klim (violoncelle) et Aldona Budrewicz-Jacobson (piano) viven aujourd’hui entre Berne, Lucerne et Genève. Musiciens couverts de lauriers séparément, ils forment le Trio Pomerania, créé en grande partie pour l’amour de Chopin et de son Trio en sol mineur... lire article complet

La Tribune de Genève, Luca Sabbatini, mars 2004.

« Au Festival Chopin qui commence demain, on aime plus que jamais le beau piano »

« Pourquoi un Festival Chopin? Mais, pour l’amour de Chopin! », lance Aldona Budrewicz-Jacobson.l’initiatrice de cette manifestation, qui atteint cette année sa quatrième édition. « J’estime qu’il y a encore besoin de le défendre », poursuit la très passionnée organisatrice… lire article complet.»
La Tribune de Genève, Luca Sabbatini, novembre 2003.

« La valse des Polonais inconnus. »

“Le Festival Chopin mise pour sa 3e édition sur les découvertes… Une occasion unique, donc, de faire connaissance avec leur musique, souvent étonnante pour nos oreilles occidentales, en compagnie d’interprètes rompus à leur style très particulier.”

“On entendra durant le festival… et pour la première fois hors de Pologne, une œuvre pleine de finesse, le Concerto pour piano en do majeur de Franciszek Lessel (1780-1838). Stanislaw Moniuszko (1819-1872) occupe une place essentielle dans l’histoire de la musique polonaise. Si Chopin a été couronné dieu national du piano, il pourrait se voir décerner le même titre pour ‘opéra.”
La Revue Musicale de Suisse Romande, Antonin Scherer, septembre 2002

« Chopin a son club genevois »

On connait les Société Paderewski, Ernest Ansermet pour ne citer que les plus connues en Suisse Romande. Il faut y ajouter Chopin. “C’est parce qu’aucun pianiste suisse ne s’est jamais présenté au Councours Chopin de Varsovie – qui existe pourtant depuis 1927! – que j’ai décidé créer la Société Frédéric Chopin de Genève, même is on en trouve une à Berne et une autre à Bâle. …lire article complet.
La Tribune de Genève, Daniel Robellaz, novembre 2000.

« Chopin dans tous les états »

“‘Si la poésie est une prière que l’homme adresse à Dieu, la musique est une réponse que Dieu envoie à l’homme’: la pensée du poète et critique d’art Christophe Jezewski, placée en exergue du programme du premier Festival Chopin de Genève, donne le ton. Ici, nulle place pour ce qui n’est pas d’esprit élevé: on vénère Chopin et sa musique, mais pas dans le vide d’une succession décharnée de concerts.”
L’Éveil Culturel, Antonin Scherrer, octobre 2000

« La Société Chopin Genève souffle sa première bougie. »

“Sûre d’elle et de sa “mission”, la Société Frédéric Chopin, entame avec enthousiasme sa deuxième saison d’activités…. Elle continue à célébrer son art par tous les moyens qui lui sont offerts ( concerts, conférences, cours de maître…) – car Chopin mérite d’être célébrer tous les jours de toutes les années, fait remarquer avec justesse la présidente… lire article complet.”
La Revue Musicale de Suisse Romande, Antonin Scherer, juin 1999.

« Genève se lance sur les traces de Chopin. »

“» Une société Frédéric Chopin à Genève, à quoi ça sert ? Dès que l’on croise le sourire communicatif de la présidente et fondatrice de cette société nouvellement créée, la brume du scepticisme se dissipe instantanément. Car derrière ses mots, teintés d’un ravissant accent polonais, on sent la foi, le feu sacré pour la musique du grand pianiste romantique. On se laisse alors vite convaincre… lire article complet.
Le Temps, Antonin Scherer, mai 1998.

« Une Société Frédéric Chopin voit le jour à Genève. »

“La première question qui nous vient à l’esprit lorsqu’on nous annonce la naissance d’une association comme la Société Frédéric Chopin de Genève, c’est à quoi ça sert? Car si l’on considère certains de ce groupements de mélomanes, réunis autour d’un compositeur pu d’un interprète prétexte simplement pour se donner l’illusion d’une contenance intellectuelle et se pavaner en pseudo-connaisseur dans les grandes salles de la planète, on peine à se convaincre qu’ils servent la musique, ou di moins la mémoire de leur guide. … lire article complet.

La Revue Musicale de Suisse Romande, Antonin Scherer, septembre 1998.

Une Société Frédéric Chopin naît à Genève. »

“A l’heureuse initiative d’admirateurs du grand compositeur, une Société Frédéric Chopin vient de naître à Genève. Pour l’inaugurer en beauté, le pianiste polonais Marek Drewnowski joue les Variations sur Là ci darem la mano, des nocturnes, des valses, des mazurkas et la Sonate en si bémol mineur, fameuse pour sa Marche funèbre.”
La Tribune de Genève, Daniel Robellaz, mars 1998.

Share this article

Comments are closed.